Picking en Juin & Juillet

La boucle est bouclée … Bonjour à toutes & tous ㋡

Voici le dernier Picking annuel !

*Mémo indispensable avant toute cueillette :

On rappelle bien sûr qu’il s’agit d’un petit Picking, histoire de glaner quelques Fruits, Noix, plantes ou champignons, on ne s’amuse pas à tout dévaliser, le principal appartenant aux animaux sauvages ㋡ , facteur élémentaire et essentiel à leur survie.

Cela vous permettra également d’en avoir les années suivantes.

Attention : Ces cueillettes n’engagent que moi, donc si vous vous activez à la cueillette sauvage, accompagnez-vous d’une personne qui saura vous initier, ne consommez pas ce que vous ne connaissez pas !!

*Quelques consignes élémentaires à respecter dans la nature :

1/ On ne cueille pas tout !

3/ Attention aux cultures et propriétés privées.

4/ Champignons : contrôlez votre récolte avant dégustation (si un doute : Voyez votre pharmacien) et ne les consommez pas crus.

5/ Si vous êtes novice : Prenez des clichés, promenez-vous avec des « connaisseurs » et abstenez-vous de toute récolte, faites des recherches dans des manuels.

6/ Rincez vos récoltes.

Let’s Go !

Les Fruits/Noix/Baies

  • Fraises des Bois [Fragaria vesca] A récolter dès le mois de Juin jusqu’à fin juillet. Il y a 2 variétés de fraisier des bois dont une (Inde) qui n’a pas de goût mais ne présente aucun risque en cas d’ingestion. Cherchez-les plutôt en bord de forêt ou dans les clairières. Pour les consommer (crues), rincez-les délicatement à l’eau vinaigrée.

  • Cerises sauvages : de Mai à Juillet dans les bois, forêts, au bord des sentiers, chemins.

  • Mirabelles & Pruniers : de Juin à Juillet au bord des sentiers, chemins. Une jolie palette de couleurs, et des tartes et de la gelée à réaliser sans se priver !

  • Amandes [Prunus dulcis] Si vous trouvez un Amandier sauvage, ne vous jetez pas dessus direct ! Prenez le temps d’ouvrir une amande et de la goûter, car vous trouverez beaucoup d’amandier amers (à rejeter). L’amandon est pleinement formé à partir de fin juin, c’est la période des amandes vertes. Ensuite la coque finit de durcir, l’amandon atteint sa pleine maturité et sèche. Fin août, la gove s’ouvre.

Les Aromatiques/Epices

  • Lavandin [Lavandula intermedia] le Lavandin est un hybride naturel issu d’un croisement entre la Lavande dite « fine » et la Lavande « Aspic », qui pousse à des altitudes inférieures. La période de floraison s’étend de ± mi-juin à mi-Août selon l’altitude, les températures et conditions d’humidité jouant sur la maturité. A couper par temps chaud et sec avant la totale floraison, faire sécher sur claies ou en botte, à l’ombre et à l’air. L’ Eau de Lavandin peut être réalisée (un soir de nouvelle lune) en mettant ± 300 g. de fleurs dans 5 l. d’alcool à 30°. Laissez macérer jusqu’à la prochaine nouvelle lune puis filtrez.

  • Fenouil [Foeniculum vulgare] La récolte s’effectue jusqu’en Août pour la plante, et de Septembre à Octobre pour les graines. Grâce à son parfum, le fenouil sauvage ne présente pratiquement aucun risque de confusion, du moins quand il est en panache. Il ne possède pas de bulbe comme celui que nous cultivons. Par la suite, il peut être confondu avec d’autres ombellifères, ses senteurs le distinguant tout de même aisément (odeur anisé) Utilisez la plante pour la préparation de vos plats de Poisson, vos salades et les graines pour parfumer le poulet, le fromage…

Les Plantes, Fleurs {et légumes}

    • Lavande [Lavandula angustifolia Mill.] Elle pousse surtout sur les sols calcaires secs et ensoleillés. Toutes les lavandes sont des plantes mellifères, très recherchées par les abeilles. La lavande était déjà utilisée par les Romains pour conserver le linge et parfumer les bains. En Provence, la lavande fut utilisée au Moyen Âge, pour la composition de parfums et de médicaments, mais c’est à partir du XIXè siècle que sa culture se développa. Vous pouvez l’utiliser en cuisine dans une poêlée d’abricots ou une crème brûlée à la lavande, beaucoup de dessert sont compatibles avec la Lavande. Rappelons quand-même qu’il y a des lavandes sauvages, n’allez pas cueillir les cultures !

    • Chardon Marie [Silybum marianum] Le Chardon-Marie affectionne particulièrement les lieux secs et ensoleillés, souvent sur sol acide. Très fréquent sur le pourtour méditerranéen. Sa fleur après nettoyage, se mange comme l’artichaut et on utilisera sa tige (gants et tout tintouin pour le manipuler !!) pour en faire de la Tempura, je vous donne la recette >> ici

    • Bourrache [Borago officinalis] Au Moyen Âge, la bourrache était considérée comme une plante magique aphrodisiaque ! C’est une herbe annuelle à tige cylindrique, épaisse, dressée, hérissée de poils raides, de 20 à 60 cm de haut. Elle est souvent cultivée dans les jardins. Semer au début du mois d’avril directement en planches. Les jardiniers apprécient son effet répulsif sur les limaces. Les fleurs de bourrache et les jeunes feuilles se consomment traditionnellement à l’état frais (mucilage favorisant le transit intestinal). La plante peut agrémenter des omelettes, des salades et remplacer les légumes accompagnant les viandes. Les fleurs décorent les plats, les desserts puis se mangent.

    • Fleur de Ronce [Rubus fruticosus] Arbrisseau épineux de la famille des rosacées, très commun dans les régions tempérées, qui produit un fruit comestible : le mûron ou mûre avec lesquelles on réalise de succulentes Tartes … Recette à venir ㋡

    • Coquelicots [Papaver rhoeas] Comme nous gardons uniquement les pétales, je vous suggère de rejeter le reste de la fleur dans votre jardin afin de profiter des graines l’année prochaine. Faire un Sirop de Coquelicots, je vous donne la recette >> ici

    • Tilleul [Tilia – Tilia platyphyllos] Profitez du mois de Juin pour cueillir les fleurs de tilleul, faites en sécher une partie pour vos infusions en hiver (1 poignée de fleurs pour un litre d’eau).

    • Pourprier Maraicher [Portulaca oleracea] C’est une annuelle très commune dans les jardins. Le pourpier est une plante rameuse, couchée, s’étalant sur 10-30 cm. Ses tiges couchées ou dressées sont le plus souvent rougeâtres.Ses feuilles et tiges sont charnues. Aliment peu énergétique, apportant peu de calories. La feuille de pourpier est très riche en oligo-éléments : potassium, magnésium et calcium sont abondants + Vitamine C+vitamines du groupe B est aussi plus importante que dans la plupart des fruits. Il contient aussi du β-carotène+réputé pour ses acides gras oméga 3…etc. Consommé en Crète, font frire à l’huile d’olive les feuilles et les tiges, avec de la feta, des tomates, de l’ail et de la marjolaine. Vous pouvez également le consommer cru en salade, cuit pour la soupe, dans une omelette … Très belle découverte !

    Les Champignons

    Tous ces champignons ont un dénominateur commun : confusion possible avec des champignons toxiques, donc ne pas consommer si doute, prenez des photos sur pied et découpé de haut en bas pour identification par un « pro », consultez aussi votre pharmacien.

      • Girolle [Cantharellus Cibarius]

      • Cèpe Bronzé [Boletus aereus]

      • Cèpe des Pins [Boletus pinophilus]

      • Cèpe Royal [Boletus regius]

      • Amanite des Césars ou Oronge [Amanita Caesarea]

      Et s’il vous prend de cueillir quelques fleurs au passage, ajoutez quelques branches d’aromatique pour donner une touche odorante à votre bouquet !

      Il y a bien évidement plein d’autres bonnes choses à cueillir, à vous de me laisser un com » avec vos trouvailles 😉

      Promenez-vous bien !

      Source photos : Adobe Stock/Corbis images/ LE MELI-MELO DE LOLA

      Publicités