Picking en Mars, Avril & Mai

Nous voici attaquant les beaux jours … Espérons qu’une belle année de Picking nous attend!

La cueillette, un de mes sports favoris ㋡ et vous ?

[Mise à jour : 02.04.2019]

végétal aillé aux fleurs

Beurre végétal aux feuilles d’ail des ours et aux pétales de pissenlit

On rappelle bien sûr qu’il s’agit d’un petit Picking, histoire de glaner quelques Fruits, Noix, Plantes ou Champignons, on ne s’amuse pas à tout dévaliser, le principal appartenant aux animaux sauvages ㋡ , facteur élémentaire et essentiel à leur survie.

Cela vous permettra également d’en avoir les années suivantes.

Notez que les années passent et ne se ressemblent pas, il pourra y avoir d’une année à l’autre des variations en fonction du temps.

Pour bien débuter, lorsque vous avez identifiez et confirmez la plante (ou baie,fleur ou champignon…), comptez approximativement le nombre d’individus afin de ne pas détruire un écosystème fragile, au moins 20 paraît le minimum pour effectuer un petit picking.

Attention : Ces pickings n’engagent que moi, donc si vous vous activez à la cueillette sauvage, accompagnez-vous d’une personne qui saura vous initier, ne consommez pas ce que vous ne connaissez pas !!

Salade de Feuilles de Pissenlit aux fleurs (pâquerettes & géraniums Rosat)

Les Fruits/Noix/Baies

  • Fraisier des Bois [Fragaria vesca]

  • Framboisier sauvage [Rubus idaeus]

Les Aromatiques/Epices

  • Ail des Ours [Allium ursinum] On peut manger son bulbe et ses feuilles comme légume ou condiment. Il est excellent cru dans les salades. Ses feuilles se préparent sous forme de pesto et soupe ou comme épice dans des salades, des tisanes et également en faire un beurre assaisonné.

  • Primevère officinale [Primula vulgaris] Les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux.Les feuilles sont anti-ecchymotiques. Toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, anti-spasmodiques, diurétiques, pectorales et expectorantes.

  • Ombelles de fleurs de Sureau Noir [Sambucus nigra] Pour les Baies, rendez-vous sur le Picking de septembre ici et afin de ne pas confondre avec le Sureau Hièble qui est toxique. Une gelée de ces ombelles ? Un sirop de fleurs de Sureau ? Retrouvez les 2 recettes au bas de cette page !

  • Menthe [Mentha] 25 espèces sont actuellement répertoriées. A ce jour aucune n’est connue comme toxique. Les variétés sauvages sont difficiles à identifier. Mentha spicata en culture est la plus connue.

  • Acacia [Robinia pseudoacacia] 2Notez bien qu’il s’agit d’un Robinier, appelé faussement Acacia en France depuis des Lustres ! Cet arbre présente des fleurs zygomorphes caractéristiques chez les Fabacées. Il porte aussi des fruits ressemblant à un haricot plat avec des graines à l’intérieur. En beignets.

  • Gaillet Gratteron [Galium aparine] Petite plante commune, qui s’accroche à tout ! Vous voyez de quoi je parle ! Elle fleurie à partir de Mai, possibilité de ramasser ses graines en fin de floraison et de les torréfier pour obtenir une boisson similaire au café ! Sinon, les feuilles et tiges peuvent être consommées crues (en salade) ou cuites (en soupe).

Les Plantes {et légumes}

    • Asperges Sauvages [Asparagus Acutifolius], c’est la vraie petite asperge sauvage, de couleur verte à violet. Coupez à environ 25cm de la pointe.

    • Ornithogales [Ornithogalum Pyrenaicum], cette « cousine » de l’asperge sauvage se cueille dans les prairies, sur les talus et dans les bois clairs.

    • Prêles [Equisetum Arvense] Dans les champs, les prés au frais. Gare !! Faites attention à l’espèce poussant vers l’eau [marais, ruisseau, mare …], elle est toxique ! Leur aspect physique est quasi identique, donc prudence extrême.

    • Pissenlit [Taraxacum] Les feuilles (très riches en vitamine C et β-carotène), les fleurs et les racines des pissenlits sont également consommées.

    • Lamier Pourpre [Lamium purpureum] Appelé communément Ortie Rouge est bien comestible, on la trouve dans tous les jardins en cette saison. Les jeunes pousses se mangent en salade, les fleurs en décoration, les feuilles en soupe. Utilisez la cime de la plante car la tige est dure. Vous pouvez faire cuire les têtes dans le huile d’olive, puis ajoutez une pincée d’ail, mélangez à des pâtes, c’est original, vous retrouverez le goût des champignons de Paris !

    • Fleurs de Primevère : [Primula veris] Prises en décoction (4 à 6g de fleurs par tasse d’eau bouillante) elle calme les migraines, l’insomnie et la toux et bien d’autres vertues.

    Les Champignons

      • Morilles [Morchella Esculenta – Morchella Conica – Morchella Rotunda]

      • Morillons [Mitrophora Semilibera]

      • Girolles [Cantharellus Cibarius]

      • Cèpes d’été ou Cèpes des chataîgniers [Boletus Reticulatus]

      • Amanites des Césars ou Oronge [Amanita Caesarea]

      Tous ces champignons ont un dénominateur commun : confusion possible avec des champignons toxiques, donc ne pas consommer si doute, prenez des photos sur pied et découpé de haut en bas pour identification par un « pro », consultez aussi votre pharmacien.

      Pour ceux qui me connaissent, je ramasse, je cuisine les champignons mais je ne les mange pas !! ㋡

      Il y a bien évidement plein d’autres bonnes choses à cueillir, à vous de me laisser un com » avec vos trouvailles 😉

      Salade de chou blanc, endives, oeufs durs et aux Oxalis Acetosella (Feuilles+fleurs)

      Quelques consignes élémentaires à respecter dans la nature :

      1/ On ne cueille pas tout !

      3/ Attention aux cultures et propriétés privées.

      4/ Champignons : contrôlez votre récolte avant dégustation (si un doute : Voyez votre pharmacien) et ne les consommez pas crus, faites-les cuire.

      5/ Si vous êtes novice : Prenez des clichés, promenez-vous avec des « connaisseurs » et abstenez-vous de toute récolte, faites des recherches dans des manuels.

      Belles balades à vous !


      Recette de la Gelée d’Ombelles de Fleurs de Sureau Noir :

      Ingrédients :

      1L1/2 d’eau bouillante

      4 à 5 ombelles de fleurs de sureau à maturité

      1Kg de sucre en poudre cristallisé

      1 citron BIO

      6Gr d’agar-agar

      Retirez les fleurs et ôter le maximum de tige, secouez au-dessus du saladier, si vous voyez de petits insectes, retirez-les.

      Mettre dans un saladier et couvrir d’1,5 L d’eau bouillante.

      Laissez macérer 3 jours. (Au bout de 3 jours, la couleur sera verdâtre, le citron redonnera une belle couleur après)

      Filtrer, ajoutez le sucre et l’agar-agar .

      Ajoutez le jus et les écorces du citron, amener à ébullition pendant au moins 7 minutes.

      Ôter du feu et remplir des pots, étiquetez.

      Sirop de Fleurs de Sureau Noir : (recette chef Simon)

      Ingrédients :

      7 belles ombelles de fleurs de sureau

      1/2 litre d’eau

      600Gr de sucre blond

      2 citrons bio.

      Dans un récipient, mettre toutes les fleurs (uniquement les fleurs, pas de tiges)

      Ajoutez 1 citron bio coupé en 1/2 rondelles.

      Versez 1/2 d’eau bouillante dans le récipient et couvrir d’un linge propre pendant 48 heures. Passé les 48 heures, filtrez au chinois et versez la macération dans une casserole.

      Ajoutez-y le jus d’1 citron frais (filtré sans la pulpe).

      Ajouter le sucre et chauffer la préparation jusqu’à l’obtention du sirop.

      Écumer le sirop en cours de cuisson.

      Le sucre est dissout, le sirop est prêt, nul besoin de prolonger la cuisson.

      Verser le sirop bouillant dans une bouteille propre et préalablement passée à l’eau bouillante. Fermez et tenir au frais après refroidissement.

      Eau plate ou eau pétillante ?

      Source photos : Adobe Stock/Corbis images/ LE MELI-MELO DE LOLA

      Publicités