Plantes & Fleurs vertes en randonnée

Bonjour bonjour !

Heureuse de vous retrouver en ce début de Printemps …

Ah que ça fait du bien de voir la nature reprendre des couleurs ! J’ai déjà randonné à la journée plusieurs fois depuis l’arrivée des beaux jours, et vous ?

En cette saison, les 1ères floraisons se font discrètes et sont parées de teintes très pâles :

Du blanc, du jaune clair … et du vert !

Oui-oui desfleurs vertes, fan-tas-tique !

Aujourd’hui je décide de leur consacrer un Post car nous les croisons toutes et tous en randonnée aux premiers beaux jours [ou le reste de l’année], elles se fondent dans le décor et se perpétuent grâce à leur charme verdoyant tout en discrétion …


Voici « Hellébore » [Helleborus viridis]

  • Famille des Renonculacées : Helleborus ou Eranthis

  • Famille des Melanthiaceae : Veratrum

Le mot hellébore provient du grec helleboros ; certaines espèces étaient employées autrefois en médecine pour leurs vertus purgatives ; dans l’Antiquité, on croyait les hellébores propres à guérir la folie et la mélancolie.

Rencontrez-là au Printemps et le reste de l’année.


« Euphorbe » [Euphorbia]

  • Famille des Euphorbiaceae

  • Genre Euphorbia

Il existe environ 2 000 espèces d’euphorbes, certaines tropicales et très différentes des euphorbes européennes par leur aspect général ; quelques-unes ont même la forme de cactus. Leur principal point commun est la production de latex (toxique)

On reconnaît en général les euphorbes à leurs inflorescences vert jaunâtre, ou cyathes, disposées en ombelles, ne possédant ni sépales ni pétales.

Rencontrez-là au Printemps et le reste de l’année.


« Listère » à feuilles ovales [Neottia ovata]

  • Famille des Orchidaceae

  • Genre Neottia

C’est une plante vivace, à racines nombreuses, à tige dressée entièrement verte, pouvant dépasser 60 cm, portant à mi-hauteur une paire de grandes feuilles ovales opposées. L’inflorescence est un épi lâche de petites fleurs verdâtres aux sépales et pétales connivents. Le labelle est allongé et porte à la base une cupule nectarifère. !! Espèce protégée !!

Son extrémité est bifide. Il n’y a pas d’éperon.

Rencontrez-là de Mai à Juillet.


« Malaxis » des marais [Hammarbya paludosa]

  • Famille des Orchidaceae

  • Genre Hammarbya

Orchidée hémicryptophyte à rhizome, très petite (5 à 20 cm), entièrement vert-jaunâtre, dont la tige grêle prolonge deux pseudobulbes — celui supérieur de l’année en cours (souvent visible), celui inférieur de l’année passée — et porte 10 à 25 fleurs en grappe.

Fleurs : très petites, dressées et à périanthe étalé, dont le labelle est orienté vers le haut.

Elle est très rare en France, on rencontre + Malaxis a 1 feuille également verte.

!! Espèces protégées!!

Rencontrez-là de Juillet à Août et Malaxis à 1 feuille de Mai à Juillet.


« Orchis Musc » [Herminium monorchis]

  • Famille des Orchidaceae

  • Genre Herminium

C’est une petite plante de 10 à 30 cm, aux fleurs jaune verdâtre, dont le lobe médian du labelle est étroit et allongé, les deux latéraux plus courts. !! Espèce protégée !!

Rencontrez-là de Mai à Juillet.


« Mercuriale » annuelle [Mercurialis annua L.]

  • Famille des Euphorbiaceae

  • Genre Mercurialis

En dépit de son nom dédié à une divinité romaine, évocateur de bien des images épiques, difficile d’imaginer plante plus anodine que la mercuriale : voilà une mauvaise herbe de taille modeste, portant de petites fleurs vertes tout à fait insignifiantes, et dégageant au moindre contact une odeur nauséabonde. Et pourtant… il s’agit bel et bien d’une plante mellifère, butinée en arrière-saison pour son pollen. Pied mâle et pied femelle.

Rencontrez-là du printemps à l’hiver.


« Ornithogale » [Ornithogalum Pyrenaicum]

Famille des Liliaceae

  • Genre Ornithogalum

C’est une plante bulbeuse, aux feuilles linéaires qui disparaissent pratiquement à la floraison en laissant une hampe florale d’assez grande taille (30 à 60 cm), au sommet de laquelle, au départ, une cinquantaine de boutons floraux sont organisés en épi. Au fur et à mesure de l’éclosion, qui commence par la base, chaque fleur en s’épanouissant développe un pétiole qui fait évoluer cet épi en grappe grêle. Chaque fleur est blanc-verdâtre à six pétales, six étamines.

On la rencontre dans les prairies, les talus, et les bois clairs, jusqu’à 1 200 m d’altitude, presque dans toute la France .

Les jeunes pousses sont comestibles d’où les noms « asperge des bois » ou « aspergette » qui lui sont donnés dans certaines régions.

Ornithogalum Pyrenaicum en fleurs


« Epipactis » à labelle étroit [Epipactis leptochila]

  • Famille des Orchidaceae

  • Genre Epipactis

C’est une orchidée haute de 20 à 70 cm, tige légèrement velue dans le haut. Fleurs assez grandes, pendantes sépales et pétales inclinés ensemble en clochettes vert blanchâtres clair à l’intérieur, labelle à 2 segments. Hycophyle concave, rouge et luisant à l’intérieur. Retrouvez-là dans les forêts de feuillus ombragées à sombres, les hêtraies, les bords de chemins ombragés. De Juin à Août. !! Espèce protégée !!


« Basilic » [Ocimum basilicum]

  • Famille des Lamiaceae

  • Genre Ocimum

Le Basilic « vert fin » possède de petites feuilles minces, lisses, vertes. Arôme légèrement épicé.

Les fleurs, bilabiées, petites et vertes/blanches, ont la lèvre supérieure découpée en quatre lobes. Elles sont de petite taille et groupées en longs épis tubulaires, en forme de grappes allongées. Le basilic est parfois appelé dans le sud de la France « pistou », nom de la pâte onctueuse à base de basilic broyé et d’huile d’olive !

Belles balades à vous et ouvrez les yeux !

Source photos : Le méli-mélo de Lola /Adobe Stock/Corbis images

Publicités